Historique

 
Bien avant Waifre d'Aquitaine (725 - 768), il existait déjà.

Au temps des guerres de religion, de la Fronde, étant donné sa situation, il eut à souffrir du passage des armées protestantes et catholiques ; incendies, massacres et ruine des habitants.

Par la suite, tisserands, verriers, tanneurs, corroyeurs, négociants, cultivateurs font fructifier le pays qui vit pratiquement en autarcie.

Des nobles, des bourgeois résident dans la bourgade, puis presque sans bruit, les vieux métiers disparaissent pour laisser place à la culture et à l'élevage, jusqu'à la révolution.

Le village voit partir ses garçons, ceux-ci vont grossir les troupes de Napoléon.

Après la défaite de l'Empereur, la commune se retrouve privée de beaucoup de ses enfants.

Les années passant, la vie reprend tout doucement, les familles se reforment, le progrès s'installe lentement mais sûrement, sous la gestion d'un maire moderne.

Hélas, la guerre de 1914-1918 fait à nouveau des coupes sombres parmi les jeunes gens.

La population diminue, puis l'industrialisation n'arrange rien car beaucoup partent à la ville.

Avec la deuxième guerre mondiale (1939 - 1945) plusieurs de ses enfants sont déportés ou fusillés.

Malgré tout cela, Saint Vincent de Connezac vit et, de nos jours, progresse et s'embellit.